Orateur et chargé de cours en écoles d’ingénieurs et fac pendant plusieurs années IRL (In Real Life), il est trésorier de la mythique association ” Le GROG ” et auteur de “Héros comme 3 pommes“.
 
Avec l’aide de Kinayla, il travaille entre 2014 et 2016 avec Opale Rôliste pour proposer des conférences-ateliers aux MJs et néophytes sur de nombreuses manifestations (Geekopolis, le Salon Fantastique ou encore Octogônes).
 
Après une pause et quelques mois de travail ensemble, il rejoint l’équipe de D1000 et D100 pour lancer un Cycle de Conférences-Ateliers gratuits pour les nouveaux comme les anciens Rôlistes.

 

Conférences

(plutôt pour débutants mais peut intéresser des MJ plus expérimentés)

Cette conférence qui dure 1h30 a pour avantage de s’adresser à tous publics, MJ qui viennent de commencer comme joueurs qui veulent passer de l’autre côté de l’écran. Elle a pour objet de leur donner les clefs d’une partie de JdR réussie, pointer les écueils auxquels se heurtent les débutants, et donner tous les conseils pour que leurs premières parties se passent en douceur.

(Il est conseillé d’avoir mené quelques parties avant de participer)


Au cours de cette conférence, vous découvrirez des trucs et astuces pour fluidifier le déroulement de la partie et la narration des scènes, enrichir vos intrigues avec des PNJ mémorables et des accessoires, tout explorant et renversant quelques idées souvent préconçues. Vous recevrez également quelques clefs et conseils destinés à vous aider à cadrer et gérer différentes personnalités de joueurs parfois un peu…  “difficiles”.

(tous niveaux, mais les MJ expérimentés y trouveront plus d’intérêt que les débutants)

Cette conférence est un atelier interactif d’1h30 dans laquelle le conférencier partage sa propre méthodologie complète de création et de gestion de scénarios et de campagnes, applicable à tous les JdR sans distinction. Cette méthode, développée initialement en 2005 et raffinée au cours des 12 dernières années, est destinée aux meneurs de jeu qui, à cause de leurs obligations familiales ou professionnelles, n’ont pas ou plus le temps de consacrer des heures à la préparation de leurs parties. Attention, cet atelier pratique peut complètement changer votre vision du boulot de MJ !

Nombreux sont les meneurs de jeu qui mettent un fond musical sonore dans l’espoir d’ajouter une certaine intensité à l’ambiance de leurs parties. Comme la musique s’adresse directement aux émotions de ceux qui l’écoutent, elle peut ajouter énormément à l’atmosphère d’une partie. Cependant, rares sont les meneurs qui parviennent réellement à exploiter efficacement les morceaux qu’ils passent à leurs joueurs.
Cette conférence musicale présente une synthèse des recherches scientifiques sur les effets psychophysiologiques de la musique, et des conseils pour permettre aux meneurs de jeu de les exploiter efficacement.

La tendance sur les salons et conventions est au raccourcissement du temps que les visiteurs sont prêts à accorder à leur participation à des parties de JdR, paradoxe pour une activité qui est connue pour être consommatrice en temps. Or, l’intérêt d’une partie que vous proposez en salon est précisément faire venir des joueurs à votre table de JdR et de leur faire passer un bon moment ! Après 15 ans au moins passés à mener et participer à des parties de JdR au cours de conventions et salons consacrés, cet atelier présente des conseils nés de l’expérience pratique.

Ateliers

(tous niveaux, mais de préférence au moins une ou deux parties déjà menées)


On dit souvent qu’il n’y a pas de gagnants dans une partie de JdR, mais seulement des survivants. Est-ce à dire que les joueurs dont les personnages sont morts ont échoué ? La mort des PJ doit-elle être vraiment la fin de la partie, voire celle de la campagne ? Et si les PJ ne risquent rien, comment leur faire ressentir l’importance de ce qu’ils vivent ?
Cet atelier d’1h30 vous donnera des astuces pour gérer le risque de mort des PJ ainsi que sa survenance. Après cela, il sera temps d’en finir définitivement avec le sentiment d’impunité de ces PJ irresponsables !

De nombreux jeux de rôles tentent d’émuler des scènes tirées d’autres média narratifs comme par exemple les films de cinéma et surtout les films d’action. Passage quasiment obligé de ce type d’histoire, la scène 
de poursuite, où les protagonistes prennent en chasse un antagoniste, ou au contraire sont eux-mêmes pourchassés. Or, très souvent, les meneurs de jeu (et les réalisateurs de films !) échouent à créer une scène de poursuite captivante.

Cet atelier décortique la mécanique de ces scènes  et vous propose en séance de créer vous-même votre propre scène de  poursuite, la plus palpitante que vous ayiez jamais imaginée !

Il peut arriver que des meneurs de jeu souhaitent faire interpréter aux joueurs les rêves de leurs personnages afin de favoriser leur immersion dans l’univers de jeu ou distiller des indices relatifs à l’intrigue. Introduire une telle scène onirique dans la narration a aussi un grand intérêt, en ce qu’elle donne une ambiance surnaturelle sans aucunement violer les lois de la réalité, puisque ce que semble vivre le personnage n’est qu’un rêve où tout est possible. Cet atelier court présente les principes des scènes oniriques, et des astuces et techniques destinées à optimiser l’impact des scènes oniriques sur les personnages et les joueurs.

“- Bon, Daphné, Véra et moi nous allons par ici. Sammy et Scooby, vous allez par là !” Ça y est, les PJ ont choisi de partir chacun dans une direction différente, voire se sont séparés en groupes de 1. Comment vous assurer que votre partie reste cohérente et intéressante malgré la rupture de l’unité de lieu, de temps ou d’action ? Comment rassembler les PJ ensuite ? D’ailleurs, est-ce vraiment nécessaire ? Cet atelier au format court vous présente des techniques de meneur de jeu pour que vous puissiez apporter vos propres réponses à ces questions.