Jérémy GUILBON/ octobre 23, 2018/ JDR Psychiatrie, Jeu de Rôle/ 0 comments

Hello ! 

Me voici de retour avec le compte-rendu de cette fameuse première séance de jeu de rôle, celle qui va cristalliser les désirs et confirmer en mon for intérieur l’étendue « thérapeutique » de cette pratique. Sans plus attendre, le texte !

 

I) Le Compte-Rendu

« 05/09/2017 : CR de la première session ! 

Bon et bien comme promis voici mon compte rendu pour la séance d’initiation au Jdr avec des ados hospitalisés en Clinique de psychothérapie institutionnelle. 

#jdrpsychiatrie 

Le jeu utilisé a été Dungeon World, plus particulièrement le module Sanctuaire de Bastien ‘Acritarche’ Wauthoz. J’avais un groupe de 5 Ados, aux difficultés variées (Autisme d’asperger, dépression, possible entrée dans la psychose , addiction en tout genre). Tous étaient carrément partant pour essayer le JdR. La session a duré environs 5 heures, avec 30 min d’explications et 30 mn de pause comprises. 

La mise en place a été astucieuse, laisser les feuilles de perso sur la table et lire à tour de rôle les petites introductions est une excellente idée. Chacun a pu assez facilement choisir un personnage qui lui correspondait. (Clerc, guerrier, voleur, magicien et barde) Une fois les multiples questions posées, nous avons pu débuter la séance. 

Dans l’ensemble tout c’est bien passé ! Une vrai dynamique de groupe c’est installée et la réflexion commune les a sorti plus d’une fois du pétrin. C’est assez formidable de voir se construire sous nos yeux cet esprit d’équipe. L’histoire a pu s’écrire à plusieurs grâce aux questions posées en début de séance aux joueurs sur les motivations de leurs personnages (Récupérer l’ankh du savoir absolu, récupérer l’armure magique familiale et revenir en héros à mon village, régler son compte au gemmophages suite à l’affront qu’ils ont fait au dieu du Clerc, pacifier le donjon pour le transformer en lieu touristique, …)

L’avantage de ce petit module, c’est que chaque aspect du jeu est abordé : Exploration, combat, pièges, découvertes extraordinaires, négociations, … Ce qui m’a agréablement surpris, c’est l’utilisation des « liens » pré tiré entre les perso pour le RP ! Il a donné lieu à de très belles actions entre le clerc et le voleur, ce dernier ayant volé le collier rituel du nain … Finalement il sera donné à l’ennemi afin de négocier leurs libertés… 

Bien entendu, comme toute première séance avec un mj débutant, il y a eu des creux dans l’action mais je pense que j’ai encore deux trois habitudes à perdre afin d’obtenir le dynamisme propre à ce système de jeu ! Bref, moi aussi j’ai de l’xp à prendre Image (Descriptions, pnj, rythme, …) Les tours de jeux sans ordre d’initiative les ont un peu surpris, mais finalement ils se sont renvoyés la balle mutuellement pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice. 

En tout cas à la fin de la séance, ils n’avaient qu’une envie : Continuer ! Ils sont d’ailleurs tous reparti avec la feuille de personnage de leurs prochaine classe, afin de commencer une petite campagne !

Voila pour le micro résumé, si vous avez d’autres questions n’hésitez pas Image. Ce sont mes réactions à chaud ! Merci à ceux et celles qui m’ont suivi dans ce projet. »

 

II) Commentaires

Tout était réunis pour que cette session soit réussie ! Un groupe super motivé, un module très didactique, un respect et une écoute de l’autre, … Bref, une excellente première session comme je souhaite à chacun de vivre un jour. 

La mécanique du jeu (et des jeux propulsé par l’Apocalypse en général) est extrêmement simple, on jette 2D6 + Caractéristique associée.

a) Sur un 10+ c’est une réussite inconditionnelle. (Et parfois avec bonus)

b) Sur un 7-9 c’est une réussite mais avec un prix à payer. (Par exemples si le joueur souhaite traverser un mur de flamme, il peut avoir le choix entre perdre des PV ou ses précieux livres…) 

c) Sur 6-, c’est un échec : le joueur gagne un point d’xp et le maître de jeu effectue une manœuvre. (rarement sympathique, je vous l’accorde)

Avec ce principe, on couvre la totalité des situations rencontrées. De part mon expérience, je peux aussi affirmer que c’est un jeu assez facile à prendre en main pour de l’initiation, de joueurs comme de maître de jeu. 

 

Une autre mécanique qui me plaît toujours autant, ce sont les liens. A la création de son personnage, chaque joueur doit imaginer un certain nombre de liens avec les autres. Par exemple, Roger peut être ton cousin ou ton mentor. Et Albert ? Tu le connais d’avant car tu as déjà fait un cambriolage avec lui ! Et Lucie ? Bah elle a déjà écrit des ballades à ton sujet, et elles ne sont pas toutes glorieuses… Ce sont des trucs tout simples, mais ça ancre instantanément le personnage au sein du groupe et ça entraîne un peu de RP. Et en plus c’est valorisé par des points d’expériences supplémentaires ! (Faut bien appâter le joueur !)

 

Voilà pour ce petit article ! Comme d’habitude, je suis preneur de tous vos retours et je réponds avec grand plaisir aux questions.

Bonne journée/soirée à vous !

Jérémy

 

Share this Post