Jérémy GUILBON/ novembre 29, 2018/ JDR Psychiatrie, Jeu de Rôle/ 0 comments

Hello ! C’est avec une régularité impressionnante (Vive la planification) que je vous propose un nouveau compte-rendu.

 

I) Le Compte-Rendu

 

Séance du 03/06/2018 : Monster of the Week

#jdrpsychiatrie

Les aventures d’un jeune MJ en clinique de psychothérapie institutionnelle, épisode 11 :  » Faut toujours ce méfier des Clodos ! »

Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j’ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes compte-rendu, j’essaye de vous présenter ma pratique au près d’un public particulier et les effets « thérapeutiques » possible que j’en tire.

Cette semaine, j’ai pu constater les effets des inscriptions en amont car deux nouvelles personnes sont venues ! Un jeune qui avait participé avec entrain au toutes premières sessions et un autre que je n’avais jamais réussi à accrocher jusque là. De plus, c’était sa « première fois » rôlistique !

Nous avons continué notre aventure de Monster of the Week, pour le plaisir de tous. La continuité est assurée grâce à la présence régulières de certains joueurs. Néanmoins, pour introduire « scénaristiquement » les deux nouveaux, j’ai opté pour une séparation initiale du groupe. Je développerais un peu plus ce point après.

Les nouveaux joueurs :​​​​​​​​​​​​​​

– Tom : Jeune hospitalisé depuis un petit moment à la clinique. Difficile de situer ses troubles tant l’approche est compliquée. Il présente un faux-self important et il n’y a aucun espace où il souhaite se livrer un peu plus. Il est dans une situation sociale où la Clinique fait plus office de lieux d’hébergement que de lieux de soin. A noter une tendance à la somatisation chez lui, il est actuellement très douloureux à son bras gauche et malgré un traitement antalgique important, elle ne cède pas. Nous allons tout de même le diriger vers une consultation spécialisée. (ça serait dommage de passer à côté de quelque chose en collant l’étiquette « psy » trop rapidement) Il a choisi d’incarner un magicien ! L’idée d’incarner un jeune gothique balançant des boules de feu le branchait bien ! (Je vais finir par faire une thèse sur le Jdr et la Pyromanie) Il a développer quelques points intéressants. Tout d’abord, sa famille a disparue durant un rituel qui a mal tourné. Il vit seul dans une vieille tour en pierre, dissimulée de tous grâce à un sort d’illusion. L’analogie avec son faux self est intéressante, j’attends de voir ce qu’il fera de cette demeure durant les prochains scénarios. Il c’est plutôt bien impliqué dans la partie et je pense qu’il a passé un bon moment parmi nous.

– Maxime : Jeune hospitalisé depuis plusieurs mois. Il présente des hallucinations acoustico-verbales assez invalidantes. Mis à part le sport, je ne l’ai jamais vu dans un autre atelier. J’ai donc été très agréablement surpris de le voir inscrit pour la séance de cette semaine. (Je pense que c’est son voisin de chambre, Tom, qui l’a a un peu poussé.) Il a choisi d’incarner un « vengeur » ! Ses parents ont péris lors d’une attaque de lycanthropes… Il était trop faible et apeuré pour pouvoir intervenir ! Quelques années plus tard, le voilà sur sa vieille Harley à sillonner le pays à la recherche des meurtriers de ses parents. Une piste l’amène dans la ville de « Lost Creek »…
Il semble clairement avoir pris un très grand plaisir à incarner son personnage et à découvrir le Jdr ! Il me dit avoir passé un très bon moment !

J’avais également Alfred (autisme d’asperger) à ma table, et je dois dire que son comportement c’est amélioré ! Peut être que le découpage de l’intrigue en deux groupe l’a aidé à se canaliser plus facilement (cf compte rendu précédent). J’ai commencé la séance « in media res » avec une scène en solo pour lui et il y a été sensible ! Il joue très bien le jeu et l’interprétation de son personnage de parano est vraiment intéressante !

Comment j’ai fais cette fois-ci pour introduire les nouveaux ? Le personnage du « vengeur » m’a donné l’idée du traqueur solitaire, façon punisher. Je me suis servis de cette mise en scène pour l’introduire, arrivant sur sa moto en premier sur le lieu de l’intrigue. Il a donc pu à loisir expérimenter le Jdr et les différentes options qui s’offraient à lui. J’ai bien entendu fait des aller retours régulier entre les deux groupes afin de maintenir l’attention de tout le monde, puis, j’ai réunis le groupe face au « Bad Guy ». J’ai utilisé la base du scénario « Un petit goût de Paradis » de Gulix. Je l’ai néanmoins pas mal modifié afin de le faire coller au jalons scénaristiques dispersés durant les précédentes séances. (Le divin est missionné par ses supérieurs, le pote sdf du parano est la première victime et introduit la séance en se rendant chez son ami pour lui demander de l’aide, …)

Bref, je suis assez content de réussir à dégager une trame claire, cohérente et franchement sympa de tout ce « Gloubi-Boulga » ! (la ville, les pnj et la majorité des intrigues ont été inventés par les joueurs) A nouveau, la souplesse du système et la mise en valeur de l’imagination de chacun se sont démarquées, et je crois que c’est le jeu que je mène avec le plus grand plaisir actuellement ! J’ai plein d’idées en têtes et je pense partir sur un système de « saison » assez courte, le point d’orgue de celle ci étant parti pour être les révélations autour du personnage de l’épouvantail. (Disparition de sa mère, origine de ses pouvoirs, …)

C’est un bilan très positif que je tire de cette séance et le débriefing à chaud m’a renvoyé la même chose ! Nous avons tous passé un très agréable moment. J’avais peur que la séparation initiale de l’intrigue en mette un ou deux sur le banc de touche, mais finalement ça c’est hyper bien passé et c’est resté fluide !

Et vous, comment introduisez-vous les nouveaux joueurs ? (A votre table mais aussi dans le Jdr ?) 

​​​​​​​
Merci pour votre lecture et vos commentaires, cela m’aide énormément à prendre du recul sur ma pratique, professionnellement comme rôlistiquement !

Jérémy

II) Commentaire

 

Les séances se suivent sans forcément se ressembler ! Nouvelle technique pour ma boîte à outils de MJ : séparer les nouveaux pour ensuite les intégrer au groupe. Technique à double tranchant, car clairement ça ne marchera pas à chaque fois, mais pour cette séance, c’était top ! 

 

Comme d’habitude, je suis preneur de tout vos retours !

Ludiquement,

Jérémy

 

Share this Post