Jérémy GUILBON/ décembre 11, 2018/ JDR Psychiatrie, Jeu de Rôle/ 0 comments

Hello ! Aujourd’hui, je vous propose de partager ma réflexion sur l’évolution de l’atelier, celle qui mènera à la saison 2.

I) Le Compte-Rendu

Le 14/08/2018 : Réflexion et perspective

#jdrpsychiatrie

Bonjour à toutes et à tous ! 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore mon projet, je suis infirmier dans une Clinique de psychothérapie institutionnelle et j’ai la chance de pouvoir pratiquer le JdR avec des ados hospitalisés. A travers mes compte-rendu, j’essaye de vous présenter ma pratique au près d’un public particulier et les effets « thérapeutiques » possible que j’en tire. 

Aujourd’hui c’est un compte-rendu un peu particulier que je vous propose. J’ai décidé de partager avec vous l’état des lieux de l’atelier et l’évolution que je compte amorcer avant la fin de l’année. Actuellement, l’atelier a lieu une fois toutes les deux semaines, le Dimanche après-midi. La séance dure environs trois heures et nous pratiquons divers jeux. (Pbta majoritairement, Monster of the Week et Dungeon World) Pour y participer, les personnes doivent s’inscrire au Club sur une feuille qui est affichée environs une semaine avant. Les sessions sont actuellement toujours pleines (en laissant toujours une ou deux personnes sur le carreau) et les retours plutôt bon. Dernièrement, j’ai proposé comme jeu Degenesis. Ce jeu a été voté à la majorité pour mes sessions de l’été. Suite à la séance, certains joueurs m’ont fait part de leurs envie de poursuivre l’aventure mais aussi que deux semaines entre chaque séances c’est long… 

Suite à ces remarques, j’ai commencé à cogiter sur l’évolution de l’atelier :

  • Une séance toute les deux semaines, c’est trop long (pour moi comme pour eux). Je pense passer à une séance par semaine. Je conserverai celle du Dimanche et je pense rajouter une session le Mercredi.
  • Le JdR prend un tout autre sens en campagne. L’évolution de l’atelier fait que je m’y dirige de plus en plus et je crois que je me sens enfin prêt pour le grand saut ! 
  • J’aimerais que les patients endossent le rôle de MJ de temps en temps. (Si l’envie est là bien sûr.)
  • Je pense rendre indépendant l’atelier visà-vis de l’atelier jeu de société. Cela me permettra d’avoir du budget supplémentaire pour acheter du matériel (Livres, dés, …) et de rendre plus « officiel » l’atelier JdR au sein de la Clinique.

 Je reviens finalement à mon questionnement sur le jeu à faire jouer. Pour plusieurs raisons, je pense retenter l’expérience D&D5.

Premier point important, j’ai presque tout le matos nécessaire ! Il me manque juste une Battlemap. Cette dernière que j’ai tant évitée me paraît aujourd’hui nécessaire. Le côté Wargame que peut revêtir le jeu va peut-être me permettre de donner une autre approche du JdR et surtout faciliter la vie de tout le monde lors des combats. J’espère ainsi toucher un public plus large, en l’occurrence celui des jeux de sociétés. Le carcan de règles devraient être rapidement assimilé (du moins je l’espère) et la fréquence plus rapprochée des ateliers devraient faciliter l’apprentissage. Autre point important, c’est un des jeux les plus joués actuellement et si l’envie prend à certains participants de trouver un Club pour continuer à faire du JdR, ils ont de forte chances de tomber sur D&D ! Bref, je vais ressortir mon Starter Set et je garde sous le coude Tomb Of Annihilation ! (A moins que Curse of Stradh sorte avant ;))   

Voilà dans les grandes lignes les évolutions probables de l’atelier ! En effet, tout cela est soumis à plusieurs choses. Les envies des patients, l’acceptation du budget par le Club, … Bref la vie institutionnelle ! 

Autre information, j’ai été invité à participer aux Utopiales de Nantes cette année ! Une table ronde sur l’utilisation du Jdr en milieu médical est programmée. Si certains souhaitent venir discuter de ma petite aventure autour d’un verre, ça sera avec grand plaisir ! 

Bonne journée à vous !  

Jérémy

Share this Post