#JDRpsychiatrie saison 1 épisode 2

#JDRpsychiatrie saison 1 épisode 2

 

Hello !

Me revoici avec un nouveau compte-rendu. Au programme, « l’envol » de l’atelier et les premières bases de réflexions sur les effets de la pratique du jeu de rôle dans l’institution.

I) Compte-Rendu

 » 03/10/2017, On commence à s’envoler !

Le JdR en Clinique de psychothérapie institutionnelle : Journal de bord

 #jdrpsychiatrie

 Bonjour à toutes et à tous,Je me permet de revenir vers vous afin de vous partager la suite de mon aventure !

 Je suis maintenant à 4 séances de jeux avec les jeunes, sur des sessions d’environs trois heures à chaque fois. Le jeu pratiqué est Dungeon World.

 Bon le premier constat c’est que j’ai du mal à suivre la cadence vis à vis des demandes que je reçois ! J’ai un peu plus de huit joueurs (pas en même temps hein, je fais des groupe de 4-5) et ce n’est pas toujours évident de trouver l’organisation adéquate pour faire tourner tout le monde, sachant que chacun à un planning. (cours, ateliers, engagements, …) Par ailleurs, les séances que je cale sont souvent sur des créneaux initialement pensés pour du Jeu de société, je dois donc faire attention à l’organisation. (Heureusement que j’ai deux collègues qui peuvent prendre le relais)

 J’ai la chance d’avoir un groupe motivé et clairement partant pour expérimenter le jeu de rôle. J’ai eu l’honneur d’assister à ce moment magique, celui où après 30 min de partie, parfois sous des regards un peu perplexe, les joueurs commencent à ce prendre au jeu et interagir avec le monde que nous avons défini et imaginé ensemble (Une des grande force du jeu, je trouve). Je suis à la deuxième session d’un scénario que je pensais faisable en une partie, le galion pourpre, fournis gratuitement sur le site de Dw. Gros coup de cœur pour ma part. Trois fronts qui se croisent constamment et une course contre la montre effroyable… On rajoute à ça les plans les plus foireux que l’on puisse imaginer et bien entendu l’utilisation à outrance de la Loi de Murphy et cela donne un cocktail étonnant de rire, de suspense et d’aventures !

 J’essaye d’emmener de plus en plus les joueurs sur le RP et l’implication que ça induit. L’usage des liens est un outils précieux à mes yeux. (Pour ceux qui ne connaissent pas, les joueurs définissent en amont une mini bride d’histoire avec d’autres. (Machin m’a volé un objet précieux, Machin n’est clairement pas bon, je dois lui montrer la voie …) Au delà du fun, de l’improvisation et de la profondeur que peux prendre un perso et l’univers, c’est aussi un moyen de gagner de l’Xp.

Mon prochain objectif est d’emmener mes joueurs sur une ville HUB, qui me permettra d’être le noyau des prochaines aventures et surtout l’accroche facile pour incorporer de nouveaux curieux. J’adorerais réussir à faire vivre ce monde et que les actions de chaque groupe aient des répercussions pour la prochaine table… Peut être un projet ambitieux au vu de ma maigre expérience mais j’essaye d’y tendre !

 D’un point de vue un peu plus thérapeutique, c’est génial de voir la cohésion perdurer entre les ados en dehors des séances ! Certains me demande ce qu’il c’est passé pour tel groupe, d’autre rigolent ensemble à table sur les conséquences d’un mauvais jet de dés… Bref j’ai le sentiment de faire vivre de belles histoires et j’espère continuer encore longtemps Image

 Merci à ceux et celles qui prendront la peine de me lire.

 Jérémy »

 

II) Commentaires

Les premiers questionnements autour de ma pratique, aussi bien d’un point de vue rôliste que thérapeutique, commencent à apparaître !

Comment gérer un groupe de joueur tournant ?

Comment incorporer facilement les nouveaux au groupe ?

Est-ce que s’amuser dans un atelier c’est thérapeutique ? (Spoiler Alert : Oui !)

Suis-je condamné à faire des « One-Shot » ?

Comment construire cette ville « HUB » ?

Ce n’est qu’un petit échantillon et certaines seront redondantes sur les prochains comptes-rendus !

 

Merci à ceux et celles qui me suivent, comme d’habitude je suis preneur de tout retour constructif !

A bientôt,

Jérémy