Jérémy GUILBON/ November 8, 2018/ JDR Psychiatrie, Jeu de Rôle/ 0 comments

Bonjour à vous ! Me revoilà pour vous conter la suite de ma petite aventure.

I) Compte-Rendu 

09/04/2018 : Session 0 D&D5

#jdrpsychiatrie

Les aventures d’un jeune MJ en clinique de psychothérapie institutionnelle : Episode 7 : “Je peux vouer une haine ancestrale envers les elfes sans être nain ? Bien sûr ! Suffit de faire un rôdeur ! Super !”

Bonjour à toutes et à tous !

Je refais un petit topo pour ceux et celles qui n’ont pas lu mes précédents posts. Je suis infirmier dans une clinique de psychothérapie institutionnelle, accueillant à 50% des adolescents, et j’ai la chance de pouvoir proposer du JdR sous forme d’atelier thérapeutique.

La séance d’hier fait suite à celle de la semaine passé, où nous avions fait le début de la campagne du starter set de D&D5 avec les pré-tirés de la boîte ! C’était donc une “session 0” avec création de personnage.

J’ai eu un peu peur lorsque j’ai vu un groupe d’ado plus important qu’à l’accoutumé (8) venir vers ma petite salle pour cette séance !

Avec un peu de discipline nous avons pu commencer à remplir les feuilles, mais difficile de garder un rythme satisfaisant pour tous. La majorité des ados sont des novices et j’avais deux néophytes complets. Après 1h30, nous avions peu avancé et j’ai décidé de changer radicalement de méthode : prendre les ados un par un devant un ordi et utiliser la feuille personnalisable d’aideDD (J’aurais bien utilisé le character builder, mais j’avais zappé mes identifiant).

C’est à ce moment là que les choses sérieuses ont pu réellement commencer !

D’un point de vue observation clinique, la création de son avatar de jeu de rôle m’est apparu comme un outil précieux, la création étant bien plus complète que celle de Dungeon World. Je vais essayer de vous illustrer ça avec quelques exemples.

Tout d’abord Jérôme (les prénoms sont modifiés afin de préserver l’anonymat). C’est un jeune qui est à la clinique depuis deux ans maintenant. Il était venu avec une hypothèse de trouble autistique à type d’asperger. Ce diagnostic a été réfuté par des tests, nous sommes aujourd’hui plus sur la piste d’une dépression atypique avec quelques éléments psychotiques. Dans le quotidien, c’est quelqu’un de plutôt dans sa bulle, qui aime se mettre un peu en marge et parfois déranger l’autre de façon inconsciente (manque d’hygiène, goût prononcé pour la culture jap, …) Tout les points énoncés sont en réel progrès depuis la remise en place d’un traitement et d’entretiens régulier avec sa mère. (Histoire de divorce lorsqu’il était enfant, dépression maternelle, bref, des choses qui laissent des marques)
Je n’ai pas été surpris du tout lorsqu’il m’a annoncé vouloir incarner un Tieffelin sorcier, tirant ses pouvoirs d’un pacte avec un Fiélon ! Il a choisi un historique de sage, avec une sombre histoire de connaissances interdites…

Un autre exemples avec Vincent, 17 ans, arrivé il y a deux mois à la Clinique. Il est venu pour phobie scolaire et difficultés relationnelles au sein de sa famille. A peine arrivé à la Clinique, difficile d’approcher ses aspects “malades” tant son côté tout à fait normal transparaît. Je pense qu’il nous faudra un peu plus de temps pour le “rencontrer” et discuter avec lui de ses difficultés. Il n’a pas encore choisi de moniteurs référents. Bref, c’est un jeune qui à l’extérieur semble avoir des difficultés relationnelles.
Il a choisi d’incarner un barde ! Véritable couteau suisse du groupe et expert dans les relations sociales Image

Bref, tout ça pour dire que je ne m’étais pas aperçu à quel point la création d’un perso de JdR pouvait à ce point cristalliser un idéal d’être et de paraître ! Cela m’a sauté aux yeux hier, rendant la séance bien plus intéressante cliniquement parlant que ce que j’aurais imaginé. Nous sommes tous impatients de nous lancer dans l’aventure ! Je vais essayer de caler une séance cette semaine, avant mes vacances Image. Je dois aussi penser à utiliser aidedd afin de concevoir et surtout garder/modifier les feuilles via l’outil en ligne !

Merci d’avance de vos retours et du temps que vous prendrez à lire ce compte rendu Image

A très bientôt !

Jérémy

 

II) Commentaires

Séance révélatrice pour moi ! C’était là depuis le début et enfin, j’arrive à l’observer et à faire des hypothèses de liens. Quel partie de nous allons-nous injecter dans notre avatar ? Allons-nous rester dans un rôle “confortable” ? Ou au contraire choisir à contre-courant de notre caractère ? Les possibilités sont pour ainsi dire infinie… De plus, je ne prend que en compte la session de création de personnage, c’est à dire à un moment T. Mais réagirons nous de la même façon lorsque nous aurons perdu un être cher lors d’une bataille ? Ou alors lorsque nous aurons sauvé d’un sort peu enviable l’un de nos compagnon ? L’évolution au travers des péripéties est, à mes yeux, un des éléments clefs de notre loisirs, et c’est toujours un plaisir pour moi de l’observer derrière mon écran… 

 

Peut être que certains d’entre-vous souhaitent partager leurs expériences du lien joueur/PJ ? 

Dans tout les cas, merci de votre soutien et à très bientôt !

Jérémy

Share this Post