Le Silence de Greyshore – Le scénario prometteur à vite découvrir

La talentueuse Louise Chamagne nous propose un scénario médiéval-fantaisie basé sur les règles de la 5e édition du plus célèbre des jeux de rôle, en campagne participation sur Ulule

 

 

Les forêts dans le paysage médiéval-fantaisie sont des symboles mystiques, regorgeant de secrets et de magies. Louise Chamagne va sublimer cette mécanique dans une aventure : 

Le Silence de Greyshore

 

L’univers

Vous incarnez des aventurier.e.s vagabondant depuis plusieurs semaines vers le Nord. Un soir, vous décidez de vous arrêter dans un petit village du nom de Greyshore – un village silencieux. Personne ne prête attention à vous, hormis un pêcheur qui vous quémande de l’aide : son fils n’est pas revenu de la forêt depuis plusieurs jours. Vous acceptez de l’aider.

C’est ici que l’aventure commence. Cette forêt qui paraît si banale est loin d’être naturel…

Cette aventure chamboulera vos sens et émotions par les couleurs, les sons, le cœur. 

Louise : “L’idée de l’aventure m’est venue en (rere)regardant un épisode de la série Avatar, the last Airbender. Je cherchais des idées pour des one-shot à faire à côté de ma campagne principale. Je voyais quelque chose avec des paysages nordiques, et j’avais envie d’une histoire sombre qui plonge les joueurs dans quelque chose d’un peu angoissant et malaisant. Le reste est venu alors que je travaille dessus le soir. J’y ai passé plusieurs soirées. C’était compliqué car je suis passée par plein d’idées différentes avant celle que vous découvrirez. Je voulais que les joueurs soient […] lié aux émotions.”

 

 

Ce que Le Silence de Greyshore nous offre

Le Silence de Greyshore se base sur le système le plus connu des rôlistes : les règles de la cinquième édition de Donjon & Dragon. Il est conçu pour épauler au mieux les maîtres et maîtresses du jeu, convenant aussi bien aux habitué.e.s qu’aux débutant.e.s. 

La campagne participative propose plusieurs paliers, tous très intéressants, ajoutant de la matière à ce scénario. Des bandes sons originales, des illustrations inédites, et même des lieux au hasard confectionnés avec soin pour vous ! Vous l’avez compris : le financement de cette aventure est très complet, vous proposant beaucoup de ressources. Il est conçu pour plaire à tout type de rôlistes. 

En plus de nous gâter en contenu, cette aventure est particulière : elle veut faire jouer nos sens. Les couleurs dans ce jeu de rôle est primordiale, ainsi que les descriptions : on doit ressentir un maximum d’émotions. 

 

 

La confection

Le Silence de Greyshore sort tout droit de la plume de la talentueuse Louise Chamagne. Grâce à ses joueureuses, elle a sauté le pas de l’édition de cette aventure. 

Son amie Delphine Jacquot – fan d’univers fantaisie – a adoré l’imaginaire de Louise, et a accepté de lui produire les illustrations. 

Pour ce qui est des musiques d’ambiance, c’est son joueur et ami Antoine Larribeau – pianiste depuis toujours – qui s’y colle. 

 

Louise : “Le développement de l’idée m’a pris beaucoup de temps, et j’avais laissé ça en pause de nombreux mois car je trouvais ça trop perché, et je pensais que cela serait impossible à faire jouer. Mon ami Éric m’a aidé à cela, en parler avec lui m’a aidé à débloquer des choses. […] J’ai réussi à le faire jouer finalement, et mes joueurs ont adoré. L’un d’entre eux, Antoine, en a parlé le lendemain à un de ses amis qui ne l’avait pas joué, mais qui avait contribué au financement de l’Arbre-cœur d’Emeric Cloche. Ainsi, ce même jour, le lendemain du jeu donc, Florent, l’ami d’Antoine, vient me parler de l’Arbre-cœur en m’expliquant tout le principe et en m’invitant à tenter de faire de même avec mon scénario. Antoine, qui l’avait joué la veille, était très enthousiaste. C’est lui qui m’a proposé de composer des musiques (il est pianiste de longue date). […] Puis j’en ai parlé à ma colocataire de l’époque, Delphine, dont j’admirais déjà beaucoup le travail. Elle ne joue pas au JDR mais adore ces univers et je lui parlais souvent de mes histoires. Je lui ai raconté toute l’histoire de Greyshore et elle a adoré. Elle a ainsi accepté. Et puis voilà, fin août nous avons finalisé la couverture et début septembre, avec l’aide d’Antoine et Florent pour la comm, nous avons lancé la page Facebook, la page Ulule et toute la communication !

 

Mon ressenti personnel

Plus j’écrivais cet article en échangeant avec Louise, plus cette aventure m’a vendu du rêve. Cela promet d’être une ode à la recherche et aux émotions, travaillant tous nos sens. Même si nous n’avons pas beaucoup d’information afin d’éviter le spoil, Louise a su nous vendre du rêve. J’ai très hâte d’avoir l’aventure entre mes mains (peut-être que je pourrais vous raconter le périple de mes joueureuses quand je leur ferai jouer…).

Je ne peux que vous conseillez de suivre Louise dans son projet, et de la soutenir. 

 

La campagne participative s’achève le 3 novembre 2021.

 

 

Petit bonus : Louise m’a confié la musique qu’elle a découvert en écrivant, qui la met dans l’ambiance. Elle s’appelle

The Veil, de Ben Lukas Boysen.

Auteur

  • Éden, team année 98, écrivain.e en herbe, prête-plume et surtout rôliste dans l’âme. Je fais beaucoup trop de choses, notamment donner de l’amour à tous celles et ceux qui m’entourent.

1
Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Share this post
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Author
Articles récents :