Pour la Paix ! – Session 9 et 10 : L’Aérovéranana-Valnéa

Voici nos héros enfin réunis au Fort Mortegriffe leur repère qui après avoir rallié à la cause du Roi Arthur les clans barbares, un dragon et les peuples de la Mer des Mensonges se donnent pour prochaine mission de convaincre les elfes de prendre les armes contre l’envahisseur César ! Un nouveau venu se joint à eux : Melchior, Artificier.

Melchior est originaire de Soledad, capitale du Grand Désert. Lui qui rêvait d’une vie d’aventures  à croisé le chemin de nos héros lors de leur bref passage dans la grande cité lorsqu’ils y avaient rapporté l’artefact offert par le dieu Sol avec la paladin Valéria.

C’est son oncle qui lui a enseigné l’art de fabriquer et utiliser toutes sortes de gadget étranges qu’il  vendaient aux curieux dans son échoppe.

Le cambriolage de ce magasin de curiosité a bien failli tourner au drame, mis grâce à on ingéniosité, Melchior à rattrapé et piégé le malfrat. Si cet épisode malencontreux à détruit nombre de ses inventions, il a donné à l’artificier le goût du risque et l’à décidé à partir !

** Enfin, et depuis longtemps que je l’espérais, tous les participants sont présents sur cette séance. Je leur laisse de plus en plus la narration et le choix des éléments de l’intrigue qui prend un tournant un peu farfelu et devient quelque peu décousue souvent, mais ils prennent laisir. Un nouveau jeune est venu en stage découvrir nos activités et veut essayer le Jeu de Rôle. Cela promet une belle aventure ! Ou pas…**

 

Retour à Noss-Mihr

 

 

Elohir le sait : pour convaincre ses compatriotes elfes de se joindre au roi Arthur, ils doivent se rendre dans son Arbre-ville natal Noss-Mihr, berceau de la magie elfique et haut lieu de la fabrication de baguettes magiques. Mais elle a quitté ce lieu sacré des elfes et ce peuple qui l’ont vu grandir il y a bien longtemps et redoute l’accueil qui lui sera fait, surtout accompagnée d’humains, d’un barbare et d’un halfelin quelque-peu kleptomane…

Elle ne se trompe pas : nos héros sont stoppés avant même d’avoir mis un pied en territoire elfique. Le dirigeant de Noss-Mihr, qui n’est autre que le père d’Elohir refuse catégoriquement qu’un pied non elfe piétine ce sol sacré. De  plus, avant de laisser approcher Elohir des racines du Grand-Arbre, il exige qu’elle lui rapporte les ingrédients d’une potion magique qu’elle devra boire ensuite offrir à Arthur pour qu’il boive et soit ainsi contraint à dire la vérité sur ses réelles intentions.

Un ingrédient en particulier est rarissime et donc particulièrement difficile à se procurer : L’Aérovéranana-Valnéa. Cette fleur ne pousse en effet qu’au sommet d’un arbre très spécifique où elle n’éclot qu’une fois par siècle ! Cela tombe bien : c’est en ce moment !

** Merci les dés…**

 

Au bord du gouffre

 

Progressant péniblement dans une jungle épaisse à la recherche de l’arbre rarissime porteur de la plus rarissime encore Aérovéranana-Valnéa, nos héros, accompagnés de l’artificier arrivent bientôt au bord d’un précipice dont ils ne voient pas les extrémités d’un coté ni de l’autre. Ce précipice se trouve être très très très très profond et très très très très large. encore plus profond et plus large que ça même !

** Et là je pense que ma description est suffisamment claire pour qu’aucun ne prenne de risque inutile… hem !**

Minus : Je prend mon élan et je saute !

MJ : Minus, tu es un halfelin, tu as de toutes petites jambes, tu es chargé, fatigué par la marche dans la jungle, et le gouffre est encore une fois très, très, très, très large !

Minus : si, si je vais y arriver !

MJ : ok… tu semble donc vouloir défier le danger avec ta grande dextérité…

Minus : Oui !

MJ : tu vas être handicapé par tout ce que j’ai dit avant : tes jambes courtes, le poids porté, la fatigue… je vais devoir compter un malus…

Minus : M’en fout ! J’y vais !

** Minus lance les dés et fait 4… Jet de dernier soupir pour voir si la mort est d’humeur clémente… 12 naturel ! Je déteste quand ils me font des trucs comme ça ! **

MJ : Tu prends donc ton élan et hop ! … Tu tombes dans le ravin et heurte plusieurs fois les rochers, mais grâce à ta chance insolente, tu es accroché par les vêtements à une branche, au dessus du vide, plusieurs dizaines de mètres en contrebas, inconscient et bien amoché !

Melchior : Je vais l’aider !

MJ : Très bien Artificier ! comment comptes-tu t’y prendre ? As-tu gadget ou peux-tu en fabriquer un qui le permette ?

Melchior : Je vais sauter de l’autre coté pour pouvoir mieux le voir et l’aider !

MJ : …

Melchior : Je coure et je saute !

MJ : Tu as tes gadgets et outils sur toi, tu es donc chargé, fatigué toi aussi ! Il y a fort à parier que tu tombes si tu tentes ce saut ! 

Melchior : Je saute je te dis !

** Melchior lance les dés et fait 2… Jet de dernier soupir… 5… Saluons le passage éclair de Melchior dans cette histoire.**

 

Une idée de génie !

 

 

 

Devant la situation catastrophique, Elohir, Gorm et Joe tentent de se concerter pour trouver une solution moins risquée… Tenter de trouver un pont en longeant le ravin ? Nooooooooooon ! Ils vont construire une catapulte !

MJ : Cela va vous prendre des jours ! Il va vous falloir fabriquer des cordes avec des lianes tressées, abattre des arbres pour tailler les pièces, et assembler tout ça solidement ! Sans compter que vos rations sont à sec et qu’il va vous falloir trouver de quoi manger !

Tous en chœur : Ouai ! On fait ça !

MJ : …

Elohir : Moi je vais chasser !

Joe : Moi je fais les plans !

Gorm : Moi j’abats des arbres !

** Notez que Joe fait les plans… Joe qui a 8 (-1) en INTelligence… **

MJ : Joe, décris moi tes plans…

Joe : Alors on va attacher deux troncs avec la corde, un couché, un debout. Pis on va faire un ressort avec des lianes dures, pis on va tendre, tendre, tendre, on va tous monter dedans et on va couper la corde.

MJ : Tu étales ta science on dirait…

** Joe jette les dés et obtient 4… **

MJ : Tes plans seront très certainement faux ! Cela risque fort de ne pas fonctionner !

Joe : Tant pis, on verra !

MJ : Gorm, comment fais-tu pour savoir quels arbres abattre ?

Gorm  : Je regarde les plans de Joe.

MJ : Ses plans sont probablement faux et les calculs de dynamique et résistance des matériaux ne sont pas ta spécialité. Braveras-tu le danger avec ton intelligence de barbare ?

** Vous imaginez bien que Gorm n’a pas tout misé sur l’INTelligence… 8 (-1). Il jette les dés et obtient 3…**

MJ : Tu ne comprends rien aux plans et encore moins aux chiffres. Tu n’as aucune idée de quels arbres conviendraient à la construction de cette catapulte ! Peut-être, je dis bien peut-être, mais je ne veux pas vous influencer hein… peut-être faudrait-il trouver une autre idée ?

Tous en chœur : Non, on a pas le temps !

 

Quand ça veut pas…

 

 

 

** entre temps, Elohir à réussi son jet de Ravitaillement et revient sur le chantier ou Gorm abat des arbres à qui mieux mieux sans vraiment prêter attention à ce et ceux qui l’entourent.**

MJ : Gorm, l’arbre que tu coupe tombe de ton coté ! Que fais-tu ?

Gorm : Je le retiens ! 

MJ : euh… tu ne veux pas tenter une esquive ?

Gorm : Non ! J’ai des gros muscles !

** Braver le danger avec FORce… 15 (+1)… 6 !**

MJ : L’arbre te tombe dessus et t’écrase ! Tu es coincé dessous !

Elohir et Joe : On va soulever l’arbre pour l’aider !

** La FORce… d’une Arcaniste et d’un Voleur…**

MJ : Vousn’y parvenez pas. Pire, vous manquez de vous blesser vous aussi en tentant de soulever ce tronc énorme !

Elohir : Je vais y réfléchir pendant la nuit !

Joe : Moi aussi !

** A l’issue d’une nuit que je choisis calme et sans intrus, les considérant assez dans le pétrin, Elohir brave le danger avec INTelligence et trouve une idée. **

MJ : La nuit porte conseil. Tu penses qu’avec un très long et solide levier, genre un tronc plus petit mais plus long, en le glissant dessous et en mettant du poids de l’autre coté, ça pourra peut-être soulever un peu le gros tronc.

Elohir : Ah oui ! OK !

** Je vous passe les détails, mais ils finissent par dégager Gorm. Là je me dis qu’ils ont eu leur dose et vont renoncer pour trouver un pont ou ne sais quoi pour traverser. Ben non !**

 

Adieux Joe le voleur

 

Elohir : Bon ! Allez ! On fait comme on  a dit ! Gorm tu assembles les troncs !  Joe tu fais les nœuds ! Moi je retourne chercher à manger !

** Elohir revient broucouille. Gorm et Joe continuent à faire des jets foireux sur leurs idées très discutables, bref, tout va bien.**

MJ : Bon… vous êtes prêts à tester votre catapulte ? Vous être vraiment certains ?

En chœur : Ouiiiiii !

MJ : Qui y va en premier ?

Joe : Moi je suis le plus léger ! ** Braver le danger avec CONstitution : 2 **

MJ : ok… la catapulte s’écroule et tu tombes dans le ravin !

Joe : Naaaaaaaannn !

MJ : Si 

Joe : J’essaye d’attraper une branche ! 4… Naaaaannnnn !

MJ : Tu rends ton dernier soupir…

Joe : 2…

MJ : Une minute de silence s’il vous plaît. Nous venons d’assister à la mort de Joe le voleur.

Minus : Ouai ben moi je vais le chercher dans le fond du ravin et je le remonte ! 

MJ : Toi tu es inconscient et pendu dans le vide. Lui est mort, tout comme Melchior.

 

Devise Shadock

 

 

Elohir : Et nous ?

Gorm : Ouai et nous ?

MJ : Que faites-vous ?

Les deux : On reconstruit la catapulte ! 

MJ : …

**Je sens poindre en moi une très profonde lassitude… Jamais une séance ne m’aura autant fatigué.**

Finalement, les rerolls de Melchior et Joe arriveront de l’autre côté du précipice. Elohir et Gorm leur lanceront des cordes qu’ils attacheront à des arbres de chaque coté du ravin pour faire un pont de singe et parviendront à traverser puis tirer Minus de là.

L’Aéroveranana-Valnéa sera refermée quand ils la trouveront enfin et ils décideront d’aller requérir les compétences d’un sorcier alchimiste vivant dans le royaume de César, en territoire ennemi, pour en fabriquer une.

 

La dernière séance

 

Nous arrivons au terme de cette année de JdR et malgré les absences, la pandémie, les jets de dés et idées malheureux, Minus, Gorm et Elohir sont encore là.

Joe le Voleur à laissé la place à Valentin le Maître des masques.

Tous s’envolent à dos de dragon pour franchir les positions des armées de César et rencontrer le grand sorcier dont j’ai oublié le nom.

** Je prends de moins en moins de notes. Ils racontent, j’écoute, je fais jeter les dés lorsqu’un déclencheur d’action s’active. J’essaye de maintenir leur attention et leur concentration pour que cette dernière séance de l’année scolaire ne vire pas au grand brouhaha et que les règles du jeu soient respectées. Pour le coup, sur cette dernière séance, ils ont de la chance aux dés et des idées pas trop ahurissantes.**

Nos héros vont parvenir à trouver l’homme qu’ils cherchent, à rapporter cette fleur aux elfes, qui vont concocter leur mixture, que Arthur va accepter de boire.

Arthur va dévoiler ses vraies intentions, qui sont évidemment bonnes, et les elfes vont rallier le royaume d’Arthur.

Au cœur de la grande bataille finale, Mordredva apparaître aux cotés d’Arthur.

Nos héros vont parvenir à tromper la vigilance des hommes de César, à s’infiltrer dans le camp et capturer ce Roi belliqueux pour le mener devant Arthur qui le fera enfermer dans ses geôles.

Leur meneur neutralisé, les armées de César vont se disperser, certains rejoignant Arthur et d’autres fuyant vers l’Ouest.

Quand à Mordred, nul trace de ce traître qu’est le fils d’Arthur !

Des témoignages concordants indiqueront l’avoir vu fuir en direction du sud et embarquer sur un navire pour rejoindre l’autre continent, par delà la Mer des Mensonges. 

 

A suivre…

 

 

Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire