Présentation de l’Association « Faites du Jeu dans Landerneau »

Installez-vous confortablement dans votre fauteuil préféré, dans cet article je vais vous présenter la genèse de l’association « Faites du Jeu dans Landerneau » et comment nous avons réussis à développer l’attrait des gens pour le JDR (jeu de rôle).


Chaque association a un début

 

A l’origine, un collectif de bénévole s’était rassemblé autour de la ludothèque « La cabane des ptits lutins » pour organiser des soirées jeux de sociétés dans les locaux de la Maison pour tous de Landerneau (MPT) de 18h30 à 23h où le public peut découvrir et jouer à des jeux de sociétés. Ces jeux sont mis à disposition par la ludothèque ou bien par les visiteurs/animateurs désireux de partager ou jouer à un jeu de leur stock personnel.

On ne va pas se mentir, nous sommes beaucoup à collectionner les jeux de sociétés et nous n’avons pas toujours le temps ou des joueurs intéressés pour y jouer. Ces soirées permettent donc aux passionnés de jouer avec des jeux qui prennent peut-être la poussière et en bonus, pour les autres participants, d’avoir quelqu’un qui explique les règles rapidement.

Cependant, dans la plupart des cas ce sont les organisateurs de la soirée qui encadrent le public et présentent les jeux. Par ailleurs de plus en plus de personnes ne faisant pas parti de l’organisation expliquent les règles a ceux qui ne connaissent pas, c’est très bien, cela prouve que les jeux de sociétés créent du lien social.

 

Le succès fût au rendez-vous et le collectif, encouragé et soutenu par la MPT, à décider d’organiser cela sur un week-end comme cela se fait beaucoup maintenant et d’intituler le Festival “Faites du jeu dans Landerneau”.

Suite à la première édition, qui rencontra un succès qui surpris tous les organisateurs, l’association « Faites Du Jeu Dans Landerneau » (FdJdL) fût créée afin d’assurer le suivi et la gestion des futures éditions.

Initialement le collectif comptait 5 membres (trois membres constitutifs du bureau et 2 autres personnes) le collectif se chargeaient de tout organiser en amont, puis de recruter des bénévoles le jour J. Je peux vous assurer que c’est du travail et qu’il faut prévoir plusieurs mois à l’avance pour organiser un événement comme ça, qui ne paraît pas si compliqué vu de l’extérieur de l’organisation.

Là encore le succès fût au rendez-vous et après 2 ou 3 ans l’événement commença à avoir un rayonnement régional, il faut dire que le collectif a fait ce qu’il fallait pour cela en communiquant les dates du festival auprès de différents médias, boutiques de jeu, médiathèques, au sein d’autres événements du même genre, et en invitant des créateurs de jeu à venir présenter leurs prototypes.

Accepter la mission et devenir MJ


C’est durant l’organisation du Festival que Grégoire, un des membres fondateurs du collectif avec qui j’avais eu l’occasion de jouer quelques parties de jeu de rôles, décida de contacter des Maîtres de jeu (MJ pour les intimes) de sa connaissance en nous proposant de venir animer des tables de JDR lors du Festival afin de faire connaître un peu le JDR qui est une composante du monde ludique.

Moi-même et une autre personne, avons répondu présent et nous nous embarquâmes dans l’aventure.

Toutefois il y avait des contraintes, le format devait être court et immédiatement captiver l’attention de l’auditoire. Mazette ! Comment faire ça ?

Alors de façon très simple, nous avons choisi des jeux simples à mettre en œuvre avec des règles tout aussi simples (Oeil noir, Le donjon de naheulbeuk, Cat’s, etc..) et présentions juste une scène avec des personnages prétirés, mise en place d’un peu de décors, livres exposés, figurines, déguisement de GN (Grandeur Nature, une autre activité ou les joueurs se réunissent pour participer à un scénario en étant déguisé et en incarnant leur personnage).

Je donnais au gens le choix de l’univers dans lequel ils voulaient jouer, cela permet qu’ils soient directement intéressés et mieux impliqué.

Vous pouvez choisir un scénario qui vous plaît et mettre vos joueurs novices directement dans le bain en décrivant la scène et en leur demandant ce qu’ils veulent faire ; à ce moment vous verrez une lueur de perdition dans leur regard (j’adore ce moment).

Donnez-leur un exemple ou deux et très vite ils vont tenter des trucs (souvent les enfants osent plus que les adultes), ce n’est pas grave si l’action est impossible, faites-leur lancer les dés et au pire oublier les règles, ils sont là pour comprendre ce qu’est le jeu de rôle, comment ça fonctionne et trouver cela amusant, de plus ils sont là pour la journée, la matinée ou l’après-midi après la sieste des enfants, mais n’ont pas envie d’un jeu complexe qui dure 3 heures. Il y en a tellement d’autres à essayer. Beaucoup de gens sont repartis avec le sourire et quelques un était intéressé pour faire une « vraie » partie afin de découvrir cela un peu plus en profondeur.

Sortez masqués pour continuer de jouer

 

Et puis en 2019, le Covid s’est invité partout, l’association ne pouvait plus organiser de rencontres avec le public, cela devenait trop compliqué à gérer pour la désinfection de chaque pièce et le respect des jauges sanitaires.

Deviner ce qu’a fait notre Grégoire Landernéen ? Oui,  une petite main se lève au fond de la salle ? Oui mademoiselle ? Bingo ! Dans le mille Emile ! Effectivement, Grégoire ne s’est pas laisser abattre,

« Ha ouais ? On ne peut plus se réunir par ce qu’il y a trop de choses à nettoyer et qu’il faut limiter le nombre de personnes ? Faisons des soirées jeu de rôles ! »

Et hop, voilà ti pas que Grégoire nous recontacte en nous proposant d’animer des soirées JDR en étant masqué avec 4 ou 5 joueurs max tout en respectant la distanciation sociale, avec le pass vaccinal dans une main et le gel hydro alcoolique dans l’autre.

Qu’avons-nous répondu d’après vous, en bon drogués de JdR que nous sommes ?

“Oui mossieur au premier rang ? Hein ? Parlez plus fort, je suis à moitié sourd ! Yes ! Tout à fait ! Nous avons répondu oui !”

 

 

Et nous voilà embarqués dans des soirées de 20 h à 23h30 maximum un vendredi soir par mois, nous donnons à Grégoire le nom du jeu de rôle que nous animons ainsi qu’un texte explicatif très cours de l’univers dans lequel cela se déroule (en général le début du texte présent au dos du livre de base) , il envoie cela en mail à la liste des joueurs de l’asso avec la date et l’heure, en expliquant les règles de bienséance pour la soirée et c’est parti mon kiki  !

Nota : Pourquoi cette limite de temps ? Pour que les joueurs sachent que c’est cadré et que cela ne dépassera pas, cela permet aux adolescents de venir. Nous en avons un qui vient car sa mère accepte de le conduire et de revenir le chercher, le respect de l’horaire est pour lui très important.

Ce format a très bien fonctionné, mieux que dans nos espoirs les plus fous, après deux ans de covid nous avions nos soirées qui étaient régulièrement remplie, le bouche à oreilles a fonctionné ainsi que la communication tous azimut de Grégoire.

L’association aujourd’hui

 

Avec la fin des masques et la reprise des soirées jeu de sociétés, le public étant en manque de lien social et rencontres, le nombre de MJ a augmenté. Grégoire a pris contact avec une boutique de Brest partenaire du festival (Le temple du jeu – Ludik Addict) qui avait depuis quelques temps en projet de faire des soirées JdR, sans pour autant avoir concrétisé le sujet.  Ceci a permis l’organisation de soirées jeu de rôles dans l’espace de jeux de la boutique (ils font déjà régulièrement des tournois et soirées jeux dans cet espace).

L’association est en train d’évoluer afin que les MJ impliqués régulièrement deviennent bénévoles de l’association. Les statuts et le règlement intérieurs ont été révisés afin d’intégrer les spécificités liées à la pratique du JdR. En effet, la décision a été prise d’intégré l’activité jeu de rôle au cœur de FdJdL, car c’était plus simple que de créer une seconde association.

A noter qu’il y a aussi une asso de jeu de figurines à la MPT de Landerneau qui participe au Festival.

Actuellement nous utilisons Discord pour les discussions relatives à l’organisation et HelloAsso pour l’organisation des soirées.Mais on existe aussi sur Facebook.

Le site “HelloAsso” sert à l’inscription aux soirées jeu de rôles qui sont (et resteront) gratuites ainsi qu’à la diffusion des règles de bienséances pour la soirée.

Récemment une réunion entre les MJs à été faites autour d’un buffet, durant cette réunion nous avons discutés de l’évolution de l’association et de la mise en place d’une petite charte de bon comportement autour de nos tables de jeu de rôle. Étant donné que nous accueillons du public de tout âge et de plus en plus de MJs, il faut poser quelques bases afin que tout se passe pour le mieux et dans la bonne humeur mais également afin de rester dans l’intention de promouvoir le JdR

 

Voilà, cet article est terminé j’espère qu’il vous a plu, je vous souhaite de passer de bonnes soirées entre amis et en famille autour d’un plateau de jeu ou en parcourant différents univers de JdR… (Hein, quoi ?  Vous lisez trop d’articles de D1000 et D100 ?!)

Yann alias Osborn

PS: Merci à Grégoire pour la relecture et les corrections

Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire