Tales from the Wizarding World, un jeu de rôle “Potter Like”

Stupefix ! Vous connaissez surement cette expression qui permet de stupéfier son adversaire dans un duel de baguettes magiques. Si vous aussi, vous avez toujours rêver de revêtir la robe de sorcier, d’utiliser la magie ou des potions plus douteuses les unes que les autres, vous aimerez ce jeu de rôle “Potter Like”.

Tales from the Wizarding World

Savez-vous ce qu’est un Potterhead ? Et bien, c’est tout simplement un fan ultime de l’univers d’Harry Potter !

Et que manque-t-il à tous les rôlistes fans d’Harry Potter ? Un jeu de rôle évidemment !

C’était sans compter sur Morithil (mon confrère chez D1000 et D100), grand fan absolu de l’univers de J.K. Rowling, qui nous concocte depuis des éons un jeu de rôle dont l’action se passe à l’intérieur des murs de Poudlard, j’ai nommé « Tales from Wizarding World ».

 

Plusieurs jeux de rôle amateurs tirés des romans de notre jeune sorcier ont déjà fleuri sur la toile, mais celui dont nous allons vous parler à un petit je ne sais quoi qui m’a donné envie de m’y plonger. 

Alors, veuillez embarquer dans le Poudlard Express, nous partons pour sept ans d’études, d’aventures et autres mystères !

 

Jeu de rôle amateur, mais pourquoi donc ?

Malheureusement, tout créateur de Lores et de Backgrounds, fan de cinéma ou de littératures fantastiques, a déjà eu l’idée de créer un JDR autour de son univers préféré. 

Et puis, on se dit de suite qu’il ne verra jamais le jour dans une librairie, ne possédant pas la licence (ça coûte très cher et ça représente des tonnes de papiers…).

Tout cela aurait vite fait d’en décourager plus d’un, mais certains rôlistes ne désespèrent pas, et Morithil en fait partie intégrante. C’est grâce à cela que nous avons un JDR complet, de plus de 140 pages, sur votre univers préféré.

 

Ce qui m’a charmé dans « Tales from Wizarding World », c’est avant tout la conception du personnage. On va emprunter, pour la première fois, le chemin de traverse, et visiter toutes les boutiques pour jeunes magiciens comme Harry Potter a pu le faire dans le premier tome de la saga.

Vous commencez par entrer au « Chaudron Baveur », pour savoir si vous êtes né Sang pur, Mêlé ou Moldu. Puis vous allez à Gringotts, pour parler de votre apparence et de vos traits de personnage. Une fois cela terminé, en route pour « Fleury & Bott », où vous répartirez 14 points de compétence dans 9 attributs. Et chez Ollivander, vous distribuez vos points dans les Arcanes Magiques et autres pouvoirs. 

Vous continuez à vous promener au chemin de traverse jusqu’à la fin de la création de votre avatar magicien.

 

Une fois que votre jeune mage connaît le nom de la maison dont il fait partie, il sera prêt à jouer.

La création du personnage se veut intuitive et rapide, ce qui n’est pas pour me déplaire. Cet univers est vraiment parfait pour attirer une nouvelle manne de joueurs et l’on sait tous que les systèmes trop complexes ont pour habitude de bloquer les novices.

 

C’est une formidable transition pour parler un peu de la mécanique de jeu. L’auteur se veut direct à ce sujet, il utilise le célèbre système de jeu « Tales from the loops » ; le principe est simple, suivant la situation on prend deux compétences qu’on additionne et l’on jette un nombre de dés égal à la somme, tout en essayant de battre un seuil de difficulté. Chaque dé qui aura dépassé le score indiqué par le Maître de jeu sera considéré comme une réussite ; suivant la complexité du test, il faudra avoir un nombre de réussites égal à la quantité demandée.

Cet exemple n’est qu’un infime grain de poussière dans la mécanique de ce jeu qui est simple, mais bien équilibrée.

 

 

En ce qui concerne la magie…

Plus de la moitié du livre de « Tales from Wizarding World » est axée sur cette dernière. Vous aurez la possibilité de vous replonger, grâce à ce JDR, dans tout ce que nous a fait vivre la saga Harry Potter, de la Magizoologie à la Botanique sans oublier les sortilèges ou autres métamorphoses.

Encore une fois, le système de magie est simple et rapide à comprendre, ce qui ajoute au charme du jeu. Cette partie est très intuitive et bien décrite, on s’aperçoit que l’auteur s’est documenté de façon très sérieuse sur le sujet.

 

Mais il n’y a pas que cela, moult descriptions de l’univers vont plus loin que ce vous trouverez dans la saga ; que ce soit l’école de Poudlard ou les autres instituts magiques à travers le monde. Il vous est également proposé un bestiaire et un document sur le bois dont sont faites les baguettes des apprentis sorciers.

 

Une partie du livre de « Tales from Wizarding World » est consacrée à l’intrigue que présentera le maître de jeu à ses joueurs. L’auteur l’appelle « graine d’intrigue », c’est une série de tables aléatoires qui vous aidera à former des trames et diverses scènes, qui viendront embellir votre scénario, chose utile pour tous les MJ en mal d’inspiration.

 

“Wingardium Leviosa”

 

Et voilà, vous avez toutes les infos qu’il vous faut pour parcourir les sept années que passera votre personnage à Poudlard, et vivre des aventures dignes de celles d’Harry, d’Hermione et de Ron. L’auteur vous invite vraiment à ne pas griller les étapes et à expérimenter tous les instants aventureux des élèves, leurs crises d’adolescence, leurs bons moments et leurs angoisses.

 

Je le répète encore une fois, Morithil nous offre avec « Tales from Wizarding World » un superbe jeu totalement gratuit disponible à cette adresse : https://wizardstales.blogspot.com/

 

Ce blog vous promet des heures de scénario et des tonnes d’infos et autres aides de jeu qui vous plongeront tout droit dans cet univers si convoité.

 

Personnellement, j’ai vraiment été charmé !

Alors, laissez-vous prendre au jeu des Sorciers de « Tales from Wizarding World » en criant

EXPELLIARMUS !

 

1
Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Share this post
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Author
Articles récents :