“The Deck of Many Things” enfin entre vos mains !

Artefact de légende, Les Foeils nous l’offre sur un plateau d’argent : le Deck of Many Thing est enfin matérialisé en français !

 

The Deck of Many Thing créé par Les Foeils est disponible en campagne participative sur Ulule jusqu’au 10 décembre 2021.

Foncez !

 

Qu’est-ce que The Deck of Many Thing et Les Foeils ?

 

Le Deck of Many Thing est un artefact de légende qui a naquit il y a quarante ans dans l’univers du grande Donjon & Dragon. 

Ce vaste univers, ce sont les amis de Zoë – créateur de Les Foeils – qui l’ont initié. C’est d’ailleurs l’un d’eux qui lui a parlé de cet artefact qui l’a énormément inspiré. 

Zoë est de base dans le milieu du jeu de rôle Grandeur Nature. Artiste dans l’âme, il a conçu sa petite activité Les Foeils pour concevoir des talismans pour des fêtes païennes.

 

Son histoire avec ce fameux artefact sous forme de cartes, c’est un challenge qu’il s’est donné : 

 

Zoë : “Comme on était en plein confinement, je me suis dit que j’allais me lancer un défi : créer une carte par jour ! Pour le réaliser, j’ai créé un fond commun à toutes les cartes, ce qui allait me permettre de ne concevoir que le motif central ainsi que le nom de la carte, ce qui me prenait environ 1h30 entre l’esquisse, la gravure, l’impression et la mise en ligne. […] Le défi “Inktober” m’a beaucoup aidé en cela : on doit créer 1 dessin en noir et blanc par jour, chaque jour du mois d’octobre. Il faut produire et poster, même si je ne suis pas convaincu du résultat : on avance car il y a un autre dessin à réaliser le lendemain ! Je me suis donc inspiré de cette méthode de travail pour réaliser mon jeu.

 

La conception par Les Foeils

 

 

Ici nous n’avons pas que des simples cartes cartonnées et/ou plastifiées : tout est fait mains. Les cartes sont réalisées par linogravures, gravées à la main. 

Pour les paliers de la campagne participative (qui – on rappelle – se termine le 10 décembre !), nous avons aussi des artisans qui ont confectionner des petites merveilles à la main pour le projet des Foeils. Nous pouvons avoir des pochons cousus mains par Les Songes de Poca, et des étuis en cuir par L’Atelier de Karbanog.

 

Zoë : “J’ai aussi la chance de vivre avec un compagnon qui passe également son temps libre à créer, sous le nom de l’Atelier de Karbanog. C’est lui qui a réalisé les étuis en cuir de mon jeu de carte. Il travaille le bois, le cuir et le métal, et on a plusieurs projets en commun, comme la création de meubles démontables pour le GN. L’inspiration vient de partout, seul le temps manque !”

 

Et ce qui est beau, c’est que votre jeu de carte peut aussi faire office de tarot ! N’est-ce pas beau ? 

 

On sent dans ce projet une belle implication et une patte artisane de qualité. L’effet artefact est vraiment au rendez-vous, on s’y croirait. 

 

Zoë : “J’ai bien aimé l’idée de réaliser un jeu de cartes en gravure, la technique de prédilection pour les impressions en séries, et le thème du jeu, qui change des classiques cartes de tarot. J’étais aussi plus libre de choisir ma propre iconographie. Ce qui m’a inspiré pour réaliser les cartes, ce sont tout d’abord les jeux de cartes gravés sur de grandes plaques de bois au XVème siècle, et l’esprit de l’impression en série. Il y a aussi une oeuvre renaissance que j’aime beaucoup, “Le songe de Poliphile”, (1467) une histoire un peu mystique illustrée par des gravures volontairement ésotériques. Je m’en suis inspiré pour créer le fond des cartes : il y a des symboles rappelant les quatre éléments, la vie, la mort, des potions de soin et de poison, la paix et les combats, etc. […] J’ai voulu obtenir un rendu ancien, un peu naïf, des images qui feraient vraiment penser à un vieil artefact au pouvoir puissant…”

 

Ce jeu de carte est l’idéal si vous voulez pimenter vos parties de D&D. Cela peut changer totalement le court de votre campagne, que ce soit en bine qu’en mal. 

 

Mon ressenti personnel

 

Je suis fan de ce genre de projet. Au delà d’être un bon support d’aide de jeu pour l’immersion, je trouve cela satisfaisant d’avoir dans la vraie vie la reconstitution d’un artefact venant d’un univers que l’on aime. En plus, il est deux en un !

Je trouve que c’est un petit bijou, un objet de collection qui vous permet en même temps de soutenir un artisan local de qualité. Comme c’est bientôt Noël, vous pouvez même l’offrir à une personne de votre entourage fan d’objet de la sorte.

 

Auteur

  • Éden, team année 98, écrivain.e en herbe, prête-plume et surtout rôliste dans l’âme. Je fais beaucoup trop de choses, notamment donner de l’amour à tous celles et ceux qui m’entourent.

0
Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Share this post
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Author
Articles récents :