Les petits flyers de Nadège

Une nuit je me suis relevée pour écrire quelques petits outils à mettre à disposition.Comme tous les petits flyers du monde, ils se basent sur une expérience et des ressentis. Je souhaite que grâce à eux, moins de rôlistes passent par les mêmes étapes que moi, et que plus commencent à jouer dans un environnement qui leur sera directement favorable.


Un petit résumé s’impose.

 

2018.


Je découvre Rôle n’ Play. Je ne compte pas les heures passées à dévorer leurs vidéos, et à réver de jouer comme eux. La voix du MJ en particulier me mesmérise. Je suis une femme, je n’aurai jamais cette voix grave de conteur, mais tant pis.
J’annonce à mon parrain que je commence le jeu de rôle. Sa première réaction? “Oh! Une femme meujeu”.


2019.


Je joue de plus en plus. A force, je vais réussir à atteindre un bon niveau de maîtrise hein? Peine perdue. Mon premier joueur est là pour jouer à Naheulbeuk, et pas pour créer une histoire épique. Un autre critique la moindre de mes décisions, et m’explique comment faire mon boulot. Un troisième se comporte de manière très cringe parce qu’il a des sentiments pour moi.

2020.


J’abandonne le JdR. Trop de mecs lourds, pas assez de respect. À quoi bon essayer de raconter des histoire si c’est pour que la moitié des joueurs me voient comme une jolie fille qu’ils se taperaient bien? Je suis une femme de toute façon, je ne suis pas faite pour être MJ.

 


Noël 2020.


Quelqu’un qui ne sait pas que j’ai renoncé m’offre La boite à outils du maître de jeu. C’est une révélation. Pas pour les outils qu’il contient, mais pour la façon dont il est écrit. Pour la première fois je vois écrit “meneuse”. Pour la première fois, j’ai l’impression qu’on s’adresse à moi. Que j’ai le droit d’exister.

Je me rend compte petit à petit de la source de mes complexes : le monde du JdR est sexiste. Le problème ne vient pas de moi. J’ai le droit d’être MJ.


2021.


Je participe au concours Un petit JdR. Il y a une discussion animée sur l’usage du point médian (quelle conversation sur le point médian ne l’est pas?) dans laquelle je prend position. L’écriture inclusive m’a permis de faire du JdR et je n’aime pas qu’on la critique pour de mauvaises raisons.

Suite à ça je suis invitée sur un grand nombre de communautés qui ne sont pas sexistes. Je reprends confiance en moi. Et j’apprends à me tenir à l’écart de ces débats stériles.

2022.


Acritarche demande de l’aide pour son JdR Horrifique. Il est écrit en inclusif, mais on lui a fait remarquer qu’il n’avait pas besoin d’autant de points médians : il peut utiliser des tournures neutres, et cherche quelqu’un pour l’aider à reformuler.
Presque aussitôt un ènième débat sur l’inclusif commence, personne n’aura eu le temps de lui expliquer calmement comment faire.

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase : à minuit je ne trouve pas le sommeil. Je suis frustrée, je n’ai pas envie que ça se reproduise, alors je passe une heure à rédiger un document sur l’écriture inclusive. Pas un long article plein de justification de son usage, il y en a déjà beaucoup. Juste deux pages rapides à lire qui proposent des méthodes pour écrire en inclusif. Au fil des années dans les milieux queers et rôlistes, j’en ai appris beaucoup. Ça ne me prend même pas longtemps à faire.

  • Le point médian utilisé par Acritarche dans son futur jeu.
  • Le point médian plus léger que l’on retrouve dans des conversations informelles.
  • Les parenthèses, très old school mais qui passent mieux auprès des ronchons.
  • La phrase complète avec “joueurs et joueuses”.
  • Les mots valises qui se passent complètement du point médian.
  • Le féminin neutre, que j’ai découvert dans un article d’électro GN.
  • La méthode des lapins marteaux, pour laquelle j’aurai toujours un faible.
  • Les tournures neutres, l’écriture inclusive ninja qui ne se fait pas remarquer.

  


Le document n’est pas parfait, mais tant pis. Une amie m’offre la relecture. Je le mets sur itch.io, et d’un seul coup les gens en parlent, font circuler. Il est téléchargé. Une, dix, cinquante, cent fois. *

(si vous aussi vous voulez le télécharger : https://nadg.itch.io/ )

Alors j’en fait un autre en détaillant les formules neutres que l’on peut utiliser en JdR. Puis un guide sur la sécurité émotionnelle tant que j’y étais. Quitte a aborder les sujets qui fâchent, autant le faire jusqu’au bout.
Tous ont eu beaucoup plus de succès que je n’aurai jamais cru.

Il faut croire que parfois le monde à besoin qu’on lui explique comment, au lieu de pourquoi.

Nadg

Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Un commentaire

  1. Salut Nadège
    Continue à mener cette formidable activité qu’est le jdr. Choisie tes joueurs, c’est le plus important. Et si tu besoin de conseils d’un vieux MJ n’hésites pas 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire