Le casse des vieilles canailles, un jeu de rôle coopératif

Si vous avez envie de rire et de vous glisser dans la peau d’une vraie canaille, ce jeu de rôle a tout pour vous plaire, tant pour les petits que les grands !

Kinayla : Est-ce que tu peux te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Sylphelle : Je suis Sylphelle (Nadia dans la vraie vie). Je joue, mène, coordonne et crée des jeux de rôle, des jeux grandeur nature. J’écris aussi des guides, vous trouverez une grande partie de mon travail sur mon sylphelle.itch.io . Dans la vie je suis pédagogue et thérapeute à mon compte : j’anime des sessions de jeux pour aider à l’apprentissage ou à la thérapie, ou je propose des jdr et GN pour les jeunes en tant qu’animatrice ; et je suis formatrice pour les éducateur-ice, animateur-ice et thérapeutes sur toute les questions de ludopédagogie et ludothérapie.

 

 

Kinayla : Tu as écris un jeu “Le casse des vieilles canailles”, ça n’a sûrement pas de lien avec ce trio musical qui s’est produit quelques fois. C’est qui ces fameuses canailles et ça parle de quoi ce jeu de rôle ?

Sylphelle : Ces vieilles canailles pourraient être n’importe quelle vieille personne d’un EHPAD. Elles ont décidé de s’offrir mieux que ça pour leurs derniers jours et se lancent pour cambrioler la banque du village avec les moyens du bord. Vous incarnez une de ces vieilles canailles et armée de deux objets de votre quotidien (par exemple votre canne et votre dentier) vous devrez avec vos camarades déjouer les obstacles de la banque pour arriver au butin !

 

 

Kinayla : Est-ce que tu es proche un peu de ce milieu de p’tits vieux et p’tites vieilles qui s’ennuient en maison de retraite ? Quand on entend canailles, on pense a des enfants, éventuellement des adolescents, qu’est ce qui t’a donné envie de créer un jeu de rôle sur des personnages qu’on a pas l’habitude de jouer ?

Sylphelle : Plus jeune j’ai été animatrice ludique dans un EHPAD, puis cuisinière dans une maison de retraite…

Ces personnes je les connais bien : entre celle qui venait me chiper des desserts dans la cuisine et le papi qui taquinait tout le monde avec sa canne, je sais à quel point ils/elles peuvent être attachants.

Parce qu’à cet âge là en fait on a plus grand chose à perdre à part ses souvenirs (cet aspect est aussi abordé dans le jeu, parfois les personnages se retrouvent absorbés dans leur souvenirs que vous pourrez raconter pour eux !). Je me suis toujours dit que quand je serai vieille je ferai encore plus de bêtises que quand j’étais petite fille (et la barre est haute !).

Parce que quand tu es âgé, on te pardonne tout ou presque !

 

Kinayla : Tu as écris ce jeu lors de l’édition du concours Il était une fois un petit jeu de rôle 2021 ou tu es arrivée première ex-aequo (avec 7 autres jeux), ça montre que le jury a bien reçu ton jeu. Racontes-nous un peu comment tu as vécu tout ça.

Sylphelle : Je ne m’y attendais absolument pas. J’ai écrit le jeu d’une traite sur une idée folle et j’avais déposé un autre jeu que j’avais beaucoup plus travaillé et bêta testé. Quand j’ai entendu le résultat je me suis dit : il faut que je l’écrive jusqu’au bout !

 

 

Kinayla : on jeu est présenté sur Itch.io et tu as décidé de l’illustrer et de passer le pas de l’auto-édition. Qu’est ce qui t’a décidé à proposer une version print-and-play ?

Sylphelle : Je n’avais jamais tenté l’aventure. Jusqu’à présent je mettais les jeux en échange de dons sur itch.io comme pour Bulles, un autre jeu très bien reçu au concours “il était une fois un petit jdr” 2020. Mais “le casse des vieilles canailles” est différent : c’est un hybride entre un jdr indé narratif et un jeu de plateau. Du coup il me fallait des cartes, un plateau de jeu… Je trouvais aussi que c’était un jeu accessible pour les familles, on peut y jouer de 8 à 99 ans et quand on veut jouer en famille il faut pouvoir toucher les cartes, les déplacer sur le plateau…

Jan Van Houten, l’illustrateur m’a rejoint sur le projet dès le début avec plein de bonnes idées et des superbes illustrations ! Et Emma Deadly nous a rejoint en octobre dernier pour la mise en page et un peu de graphisme, elle a des idées qui pétillent ! On a lancé la précommande à 12,80 jusqu’au 5 décembre, après le jeu sera toujours en vente mais un poil plus cher. Avec les sous on essaie de se payer notre travail de manière transparente en divisant tout en trois ! 

 
 

Kinayla : La version actuelle a bien évoluée depuis le concours, peux-tu nous expliquer un peu ce qu’on trouve et comment se passe une partie lorsqu’on joue des vieilles canailles ?

Sylphelle : On y trouve bien sûr un livret des règles, mais aussi des cartes, un plateau de jeu, les fiches de personnage, des pions à découper… Pour jouer on commence par créer son personnage et choisir ses objets qui vont aider au casse. Puis ensemble on crée l’histoire : la rencontre des canailles, l’idée du casse….

Ensuite vient la partie du “plan” : imaginez nos vieilles canailles en train d’essayer de se rappeler à quoi ressemble la banque et les obstacles rencontrés. Les obstacles sont des cartes tirées au hasard (par exemple il y a un vigile) que vos personnages posent sur le plan de la banque en racontant comment ils les ont repéré. Puis tout le monde y va de son idée : Mamie Germaine pourrait très bien piquer les fesses du vigile avec son aiguille à tricoter pour le distraire pendant que Papi Léon diluerait son somnifère dans l’eau du chien… Il ne reste plus qu’à mettre ce plan à exécution dans la partie suivante : le casse. Évidement quand nos canailles se retrouvent à la banque rien ne se passe comme prévu ! Entre les obstacles qui s’ajoutent et les distractions ou les souvenirs qui s’en mèlent la chose se complique.

Le système est basé sur des cartes à tirer et des choix stratégiques à faire pour s’en sortir le mieux possible : décider d’utiliser son objet ou non, de prioriser un obstacle impromptu… Et enfin, rentrer avec le butin ou non à l’EHPAD pour le compter, le cacher et décider si on refait un autre casse dans la foulée ou si on se range (une table aléatoire d’évènements vient pimenter un peu la vie tranquille des canailles de retour au bercail).

 

Kinayla : Je suis vachement intriguée par le choix fait pour la feuille de personnage. Pourquoi une feuille type CERFA ?

Sylphelle : C’est l’idée d’Emma, notre maquettiste qu’on a adoré : parce que dans des institutions française comme un EHPAD on passe son temps à remplir des formulaires CERFA de tout et rien : assurance maladie, retraite…. Le jeu est drôle et on a voulu pousser le comique jusqu’au bout !

 

 

Kinayla : Tu travailles en tant que pédagogue et thérapeute et tu utilises les jeux de rôle au quotidien pour aider les gens à apprendre de nouvelles compétences pédagogiques ou thérapeutiques. Quelles compétences on développe avec le casse des vieilles canailles ?

Sylphelle : Déjà c’est un jeu complètement coopératif : on y joue une équipe qui même si elle a des tensions reste solidaire et doit tout faire pour réussir. Le jeu travaille particulièrement cette coopération, la planification et la priorisation des tâches, la communication, la prise de décision, l’adaptation à l’imprévu. Et bien sûr comme tous les jeux de rôle : l’imagination et les émotions (ici liées aux souvenirs).

 

 

Ou est-ce qu’on peut trouver le jeu ? 

NB : Print and play ne veut pas dire un ouvrage imprimé, mais un PDF prêt à être imprimé chez vous.

La précommande print and play (Pnp) est à 12,80 euros et restera possible jusqu’au 5 décembre ! Vous pourrez toujours commander le jeu après cette date pour 15,8 € environ.

Le jeu est lui terminé et en phase finale de mise en page. Il sera livré par mail entre le 6 et le 8 décembre 2022

Pour commander votre exemplaire PDF du jeu, rendez-vous ici :

>> Le casse des vieilles canailles (Billetweb) <<

Écrit par Kinayla

Rôliste passionnée, toujours à la recherche d'informations pour aider à s'organiser et se faire plaisir, en association comme les pieds sous la table

Retrouvez moi sur Itchio: https://kinayla.itch.io/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings