Interview Tales-Up : L’appli pour vivre des aventures entre potes

Au gré de ses pérégrinations sur la toile, D1000&D100 est tombé sur une petite appli en cours de développement, dont la partie aujourd’hui accessible, entièrement gratuite, laisse entrevoir un bon potentiel ludique. Tales Up, c’est son nom, est une appli qui vous permet de partager avec vos ami(e)s des aventures sur votre mobile. Rencontre avec Jaff, l’un des créateurs de ce projet.

Yaakab : Salut Jaff, peux-tu nous présenter un peu l’équipe Tales Up ?

Jaff : Salut Yaakab ! Alors on est une équipe de 7 :
– Loline s’occupe des illustrations
– Corentin des musiques et des sons
– Gabin de l’écriture des scénarios
– Adrien et Mathieu du développement (la programmation)
– Alexandre les interfaces et l’expérience utilisateur
– Et moi je m’occupe de chapeauter tout ça
Et en plus de ça on a travaillé avec deux relectrices et une traductrice

 

Yaakab : Comment vous est venue l’idée de cette appli ?

Jaff : C’était en 2018 et on était étudiant à Bellecour Ecole en Game Design avec Alexandre et Mathieu. On devait réaliser en six semaines un petit prototype d’un jeu mobile innovant qui prend en compte le marché actuel. Au début on était pas super inspiré mais Tales Up (à l’époque Pick A Story) a su convaincre tout le monde.

 

Yaakab : Une appli d’histoires interractives… J’ai déjà utilisé des applis similaires. Qu’est-ce qui fait la différence de Tales Up ?

Jaff : Tales Up est unique en soit dans le sens où des applications d’histoires interactives existent mais en solo et des applications en multijoueur local n’existent qu’à travers de jeux type «loup garou» ou des jeux d’alcool. En soit l’idée de Tales Up c’est de proposer une application mobiles d’histoires interactives en multijoueur local et de manière ultra accessible.

 

 

Yaakab : Difficile, de ne pas voir dans Tales Up une part d’héritage des Livres Dont Vous Êtes Le Héro. Parenté assumée ?

Jaff : Totalement assumée ! À vrai dire je n’avais personnellement jamais lu de livres dont vous êtes le héros avant le début du développement mais je connaissais déjà le concept. Ces livres ont d’abord inspiré nombre de jeux de rôles sur PC puis sur console avant de nous inspirer indirectement.

 

Yaakab : Quelle expérience du JdR aviez-vous avant de vous lancer dans ce projet ? Il y a un lien ou pas ?

Jaff : Quasiment pas en vérité et c’est une des origines de Tales Up. Personnellement j’ai essayé plusieurs fois des JDR et j’y ai rarement trouvé mon compte à cause des formats très longs et d’un côté très niche qui favorisent énormément certains types de jeux de rôles et certains univers au détriment des autres. Ce que je voyais aussi c’est un potentiel énorme et la facilité de le rendre beaucoup plus accessible. Nos grands-parents sont capables de jouer à des JDR s’il n’y a pas des tonnes de règles à expliquer et ces tonnes de règles sont parfois, à mon sens, dispensables.
Nous avons conscience que Tales Up ne s’adresse pas forcément à des fans de JDR qui n’y trouveront certainement pas leur compte. Nous n’avons ni la profondeur ni la liberté de ceux-ci. Cependant, je pense que cela peut ouvrir ce genre à un plus grand monde et contribuer à la démocratisation du jeu de rôle
au sens large.

 

Yaakab : Il y a aujourd’hui 4 aventures gratuites de durée et d’ambiance différentes disponibles sur Tales Up. Peux-tu nous en dire plus, et surtout, quelles autres aventures sont dans les tuyaux ?

Jaff : En effet et il y en a même une cinquième qui est sortie il y a peu !
C’est notre objectif de tester pleins d’univers et de formats différents. On a plein d’idées notamment des histoires épisodiques. Dans les faits, on est dans une phase de levée de fonds et, le temps de trouver ce que l’on veut, on est en stand-by sur la production d’histoires.
Ça n’empêche pas Adrien de déjà travailler sur des versions futures de Tales Up un peu plus en raccord avec le contexte actuel 😉

 

 

Yaakab : Est-ce que Tales Up restera gratuite ou vous avez en projet un mode de commercialisation, et lequel ?

Jaff : L’objectif est de vivre de ce projet et donc de proposer des achats inApp. Nous voulons cependant rester accessible et éthique au maximum ! On n’a pas
encore de réponse plus précise puisqu’on travaille encore sur le Business Model. Mais il restera toujours des histoires gratuites !

 

Yaakab : Comment créez vous les aventures ? On peut vous proposer des scénarii ? Des illustrations ?

Jaff : Gabin écrit différents résumés de plusieurs histoires potentielles et on fait notre choix ensemble. On fait ensuite un call avec Loline, Corentin et Alex afin de définir la direction artistique de l’histoire et commencer la production des illustrations majeures et des musiques. Pendant ce temps Gabin continue de rédiger et de lister au fur et à mesure les différents sons et images. Vient enfin la phase de test et de débug que je réalise avec Adrien !
Ce n’est pas possible de nous proposer ou de nous envoyer des scénarios pour des questions de droit et d’organisation. Cependant, on reste ouvert pour discuter des envies de tout le monde et ainsi faire en fonction des tendances.

 

Yaakab : Ton aventure préférée sur Tales Up laquelle est-ce ? Et sans trop divulguer, pourquoi ?

Jaff : Alors ce n’est pas une question facile ! Je les aime toute même si j’ai une petite préférence pour «La Chance du Pirate» étant un grand fan de cet univers
! Je préfère aussi ce format et cette durée. Par contre l’histoire dont je suis le plus fier est la dernière : «Le Pacte : Épisode 1». C’est la plus aboutie et la plus complète. On s’est vraiment donné à fond !

 

 

Yaakab : Perso, je serai preneur d’un mode connexion à distance, surtout en ce moment. Vous envisagez quoi comme développements futurs ?

Jaff : C’est dans nos plans ! On aimerait déjà faire une version online mobile puis faire une version jouable sur navigateur en cross plateforme (pouvoir jouer sur PC avec quelqu’un sur mobile). Ça nécessite beaucoup de développement donc c’est assez difficile d’estimer quand ce sera disponible.
Enfin quelque chose de plus long terme serait «Les histoires de la communauté» qui permettraient justement, à tout un chacun, de créer et de mettre en ligne ses histoires. Mais on n’a pas mal d’objectif à atteindre avant d’envisager celui-là.

 

Yaakab : Si tu pouvais faire avec Tales Up les trucs les plus fous , sans contrainte technique ni budgétaire, ce serait quoi ton idéal ?

Jaff : Franchement j’adorerais faire des collabs avec des auteurs, des séries existantes, des films ou encore des jeux vidéo ! Aussi j’aimerais tester des formats «série» avec un épisode d’une histoire qui sortirait toutes les semaines, je pense que ça pourrait vraiment bien marcher.
Après on a des tonnes d’idées qui viennent continuellement et la plupart dépendront de la direction que prendra le projet. Ce n’est pas impossible que la version online devienne prédominante et auquel cas, beaucoup de nos objectifs risquent de changer.
On a la chance d’être encore dans une phase de test où à peu près tout est possible.

 

Yaakab : On peut échanger avec vous sur votre Discord dont je te laisse mettre ici le lien. Où encore peut on découvrir l’équipe et votre travail ?

Jaff : Oui c’est toujours un plaisir de discuter sur Discord, on l’utilise même pour travailler donc on est très actifs dessus.

https://discord.gg/tzwWKxh

J’essaie depuis quelques semaines de réaliser des journaux de bords et même si c’est encore un peu en chantier, les premiers sont dispo sur la chaine You
Tube Tales Up ! ça s’adresse surtout aux gens curieux de voir comment on développe un jeu sur mobile et tout ce que ça implique.

 

Yaakab : Un dernier mot ?

Jaff : Merci beaucoup pour cette interview, c’est toujours un plaisir de voir que des personnes apprécient notre travail.
Si vous êtes curieux n’hésitez pas à tester Tales Up et à nous dire directement ce que vous en avez pensé

 

Yaakab : Merci à  toi et toute l’équipe.

0
Share this post:
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Share this post
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Author
Articles récents :